LA RETIRADA - Guillestre 14 décembre 2019

La Retirada !                                                                       le 14-12-19 à Guillestre

 

Une après-midi et soirée, organisée par le Comité de soutien des 3+4+2+… de Briançon,  sous le signe des Républicains espagnols, de leur exil devant l’avancée des troupes franquistes, de leur regroupement dans des camps par les autorités françaises… et de l’actualité !

 

16 heures 15 : Assemblée des soutiens, un moment pour prendre le temps de faire un bilan

Une quarantaine de personnes sont intervenues sur les thèmes suivants :

* La situation financière du comité de soutien des 3+4+2+… de B.

* La légitimité des maraudes après la relaxe de Pierre Mumber

* L’actualité judiciaire avec le pourvoi en cassation de Kevin, le prochain procès en appel de 2 maraudeurs le 12 février à Grenoble…

* Des idées d’actions : - dénonciation collective dans l’esprit de porter toujours plus au grand jour les maraudes,

 - inventaire des harcèlements subis par les maraudeurs et militants,

 

- un appel à des cinéastes pour qu’ils filment des maraudes afin que leurs témoignages puissent innocenter si nécessaire les prévenus,

- la nécessité de « produire du Droit » pour contrecarrer l’évolution néfaste des lois et circulaires successives des ministres de l’Intérieur,

- Que faire maintenant que le nouveau procureur de Gap condamne au nom d’un éventuel « Outrage » ?

- L’éventuelle « Question préjudicielle » qui pourrait être invoquée puis tranchée afin que les inculpés français bénéficient des conditions de jugement les plus favorables offertes par d’autres états de l’UE,

- Expliquer, par une meilleure communication, pourquoi et comment « Tous Migrants » et lAnafé ont reçu une mention spéciale, au nom du devoir de fraternité, au palmarès du Prix des droits de l’homme 2019 de la République Française décerné par la Commission Nationale Consultative des Droits de lHomme (CNCDH), commission indépendante (https://www.cncdh.fr/fr/prix/prix-des-droits-de-lhomme)

 

18 heures 15 : Conférence sur la Retirada

Plus d’une centaine d’auditeurs furent captivés par l’exposé de Brigitte Borel, enseignante d’histoire à la retraite.

Son  topo avait trait au contexte historique de la Retirada et aux politiques espagnole et française depuis 1937.

Ce récit a servi d’introduction au spectacle programmé dans la soirée.

Des films d’époque ont illustré ses propos sur la retraite des Espagnols républicains, la réalité de leur accueil par les autorités françaises... 500 000 d'entre eux arrivèrent en France en moins de 10 jours en plein hiver 1939.

 La réquisition des hommes valides pour créer ou restaurer des voies de circulations et des ouvrages d’art furent à l’origine des « Routes des Espagnols » dans le 05, essentiellement à usage militaire.

 

19 heures 15 : Restauration

Un buffet, majoritairement  végétarien a régalé les convives heureux de ce temps d’échange.

 

20 heures 45 : « La Retirada ! » de la Compagnie Millimétrée de Toulouse (Céline, Gentiane, Aurélien et Brice) avec le concours de Caroline, Colette, Julie et  Piotr

80 années déjà… Et malheureusement toujours d’actualité !

Spectacle enthousiasmant dans lequel l’assistance a aussi joué, soit le rôle des républicains soit celui des fascistes. Leur participation a rendu le spectacle encore plus poignant de réalité.

Mention exceptionnelle pour la danse acrobatique de Gentiane évoquant chao et affliction, avec Piotr à la guitare.

La salle debout a salué par une salve d’applaudissements les artistes et la régie d’Acousmie.

 

Vers 22 heures 30 : « Saxacordes »

Leur jazz manouche a permis à la magie de perdurer pour le plus grand plaisir de la centaine de danseurs, auditeurs…  plein d’espérance ?

 

A tout moment : la buvette

Dans une bonne ambiance, les langues se sont déliées autour du « Zinc ».

Les breuvages n’ont pas manqué !

 

De 8 heures du matin jusqu’à pas d’heure :

Grâce à Acousmie  (avec Lulu, la magicienne du son, et à Fabio, le génie des éclairages), les intervenants, les artistes et les spectateurs ont pu  bénéficier du meilleur son et de l’éclairage approprié pour entendre, voir et apprécier les actions de chacun.

 

Remerciements chaleureux

*  à tous les bénévoles  pour leur aide (cuisine, bar, logistique, accueil, communication), grâce à laquelle tout a pu se réaliser dans les temps et dans la bonne humeur.

* à Jérôme et à l’Auberge de Jeunesse de Guillestre qui a mis tous leurs moyens (hébergement, utilisation de la cuisine, prêt de matériel et même de véhicule) à notre disposition.

* à la municipalité de Guillestre pour le prêt de la salle du Queyron qui s’est révélée idéale pour le confort de plus de 200 personnes.

La gratuité des compétences et matériels mis à la disposition de cette manifestation a été une part de sa réussite.

MERCI !